DSC_2033

Près de 90 personnes ont assisté à la conférence de Marc Pointud, à la Station de biologie marine de Concarneau.

 

Ce fut un véritable succès... Programmée par les Amis du Musée de la pêche, la conférence sur le phare maudit de Tévennec animée, le jeudi 9 mars, par Marc Pointud a attiré près de 90 personnes. Le président de la Société nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises (SNPPB) a évoqué avec brio son séjour de 69 jours en solitaire sur l'îlot mythique du Raz de Sein (29). "Depuis 2011, par convention avec les Phares et Balises, nous avons pu engager un programme de restauration de la maison-feu de Tévennec construite en 1875", a indiqué le conférencier. "Nous n'avons toutefois obtenu aucun soutien financier du côté des institutions. Il a donc fallu se tourner vers le mécénat". L'enthousiasme de Marc Pointud lui a permis de convaincre trois commerces de la grande distribution, deux artisans couvreurs et deux tailleurs de pierre qui interviendront sur l'îlot, lorsque le problème du transport des matériaux sera réglé.   

 

DSC_2035

 Marc Pointud entouré des administrateurs des AAMP.

 

Classé en 4ème catégorie, le phare du Raz de Sein fut au départ gardienné par un seul professionnel qui, rapidement, n'en pouvait plus de solitude... et de peur, Tévennec étant réputé maudit. Au tout début du XXème siècle, alors que les Phares et Balises ne trouvaient plus de condidat pour tenir la maison-feu, des couples furent appelés à la rescousse. Le plus connu fut sans doute le couple Quéméré qui conçut trois enfants sur l'îlot, entre 1.900 et 1.905. Les époux terminèrent leur carrière sur l'île aux Moutons, dans l'Archipel des Glénan (29). Pas le moins du monde perturbé par la réputation tragique et mortifère de Tévennec, Marc Pointud a au contraire apprécié la vie dans un environnement grandiose. "Les lieux sont chargés en sensations. Probablement, parce que le site situé au bout d'une faille qui traverse le sud de la Bretagne, a un fort pouvoir tellurique. On se sent observé par la mer. C'est vrai que, seul, on peut être assailli par ses propres pensées".

 

Marc Pointud termine l'écriture d'un ouvrage de 160 pages, constitué de nombreuses photos, intitulé "Tévennec Rock", édité par Coop Breizh. La parution est prévue au dernier trimestre 2017. Prix de la souscription: 24 euros. Pour souscrire: www.pharesetbalises.org